Mon succès numérique.

Retour
Picture12

Gala de l’ADRIQ : un nouvel insecticide biologique qui ne nuit pas aux abeilles

Shape 10 novembre 2022

Le Gala des Prix Innovation de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ) a lieu le 17 novembre. Ce 32e événement annuel est devenu un incontournable et un prestigieux rendez-vous pour souligner l’innovation au Québec. Ce texte est le deuxième d’une série de sept pour présenter les projets des membres du Réseau des CCTT – Synchronex qui sont en nomination.

Le CÉPROCQ, CCTT en procédés chimiques, est en nomination dans la catégorie Partenariats du Gala de l’ADRIQ pour le projet avec l’entreprise Anatis Bioprotection. Grâce à une collaboration avec le CÉPROCQ, l’entreprise a pu concevoir et développer le produit BioCeres WP. Ce produit certifié biologique s’attaque aux insectes indésirables en agriculture sans nuire aux pollinisateurs.

Ce projet est un exemple concret des bénéfices que créé la synergie entre une entreprise et un CCTT. Le rôle du CCTT, spécialisé en procédés chimiques, a été de formuler le principe actif, le champignon, avec d’autres composants pour répondre aux critères d’un bioinsecticide. L’adhérence sur les végétaux, la protection solaire et la viabilité du champignon une fois le produit appliqué ont tous été analysé. Il s’agit d’un grand défi puisque le produit doit s’étendre de manière homogène alors que le champignon est de nature hydrophobe.

Après le succès du premier produit, d’autres formulations à base du microchampignon ont été développées. Il y a notamment un produit sous forme d’émulsion concentrée pour l’utilisation en serre, une formulation granulaire BioTitans GR contre les vers blancs et un sous forme de pastille BioCeres WB. Ces produits certifiés pour l’agriculture biologique sont maintenant vendus partout au Canada et aux États-Unis.

Impacts du partenariat

Ce partenariat entre l’entreprise Anatis Bioprotection et le CÉPROCQ a généré des impacts positifs pour les deux organisations. Le projet a permis aux membres de l’équipe de recherche du CCTT de développer des connaissances et d’élargir leur champ d’application des formules. Un savoir-faire sur la préparation de la formulation s'est transféré du CCTT aux employés d'Anatis Bioprotection afin de permettre la commercialisation du produit de recherche. Aussi, des stagiaires ont été accueillis durant le projet, ce qui a représenté une belle complémentarité dans leur formation et leur a donné l’occasion de collaborer à une recherche appliquée concrète.

Pour l’entreprise, les retombées sont aussi positives. 11 employés supplémentaires ont été embauchés grâce à ce projet et les ventes ont augmenté de 81 %. Après l’Amérique du Nord, le produit est en voie de percer le marché en Amérique du Sud et en Afrique du Sud.

Par ailleurs, la collaboration se poursuit : l’entreprise et le CÉPROCQ travaillent maintenant sur les insectes parasitoïdes de la pyrale du maïs et des canneberges dans le développement d’une solution contenant un biopolymère.

Pour en savoir plus sur le CÉPROCQ : https://www.ceprocq.com/

Pour en savoir plus sur Anatis Bioproduction : https://anatisbioprotection.com/

Vous aimeriez discuter avec nous?

Remplissez le formulaire et quelqu’un de notre équipe entrera en contact avec vous en fonction de votre besoin.