Mon succès numérique.

Retour
Des etudiants qui regardent un ordinateur

Enquête sur la réussite collégiale : Réfléchir pour l'avenir!

Shape 15 décembre 2022

Cet article a été rédigé par le Portail du réseau collégial dans le cadre de notre entente de partenariat. Pour consulter l'article original : Portail du réseau collégial | Enquête sur la réussite collégiale : Réfléchir pour l'avenir!

Le rapport de l’Enquête sur la réussite à l’enseignement collégial, menée par plusieurs CCTT, en collaboration avec la Fédération des cégeps, se base sur les données recueillis par la passation des questionnaires SPEC (sondage de la population étudiante des cégeps). Entrevue avec M. Michaël Gaudreault, enseignant et chercheur en statistiques chez ECOBES, CCTT en conditions de vie et des besoins de la population.

À partir des données du SPEC, une enquête a été réalisée afin de brosser un portrait global des étudiants. Voici quelques résultats surprenants qui ont pour objectif de susciter les réflexions.

Dans cette enquête, 14 constats majeurs ont pu être émis par les chercheurs sur le projet. Parmi ces constats, certains reflètent des réalités connus des milieux, mais on n’avait pas conscience de l’ampleur du phénomène. À cet effet, on constate que le portrait global de l’écosystème est en grand changement tandis que la diplomation, elle, ne change pas.

En discutant avec M. Gaudreault 3 éléments importants quant à la population générale sont ressortis. Le premier est qu’en 5 ans, « on note une diminution de 10 points de pourcentage de la proportion des jeunes étudiants qui trouvent important de faire des études universitaires ». Ce chiffre assez important doit amener une réflexion sur l’environnement extérieur pouvant provoquer cette réalité. M. Gaudreault, fait un parallèle important avec une autre donnée : « une augmentation de 10 points de pourcentage des jeunes qui trouvent important d’avoir un salaire élevé. » Une étude d’Academos souligne d’ailleurs que beaucoup de jeunes sont actuellement à revoir leur plan de carrière.

Michaël Gaudreault, enseignant et chercheur en statistiques chez ÉCOBES
Michaël Gaudreault, enseignant et chercheur en statistiques chez ÉCOBES

Comme on compare cette situation aux statistiques découlant d’une enquête menée il y a 5 ans, il s’avère important d’évaluer le contexte environnemental. Qu’est-ce qui a changé au cours des 5 dernières années qui aurait pu avoir une si grande incidence sur ces résultats? Voici selon M. Gaudreault, certains éléments essentiels : « une pandémie, un contexte de plein emploi, une pénurie de main d’œuvre, etc. » Ces éléments peuvent influencer les jeunes dans leur choix professionnel.

Le second élément qui retient l’attention de M. Gaudreault est le fait « qu’il y a de moins en moins d’étudiants qui vont compléter leur diplôme d’études collégiales (DEC) dans la durée prévue. » Plusieurs étudiants prennent davantage de temps pour y parvenir. Selon une étude du SRAM, les étudiants tentent d’alléger leur session et changent plus souvent de programme. Selon les statistiques, 80 % des étudiants pensent compléter leurs études dans le temps prévu. Cependant, on constate qu’un étudiant sur trois n’y parviendra pas. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation : « la volonté de prendre plus de temps, la réduction du niveau de stress et le désir de se donner les conditions favorables pour réussir. » C’est ainsi qu’on constate un changement dans les valeurs et les perceptions des jeunes.

ECOBES est un centre collégial de transfert de technologies et de pratiques sociales novatrices (CCTT) en conditions de vie et des besoins de la population rattaché au Cégep de Jonquière.

Le dernier élément dont on a discuté, et qui a un lien direct avec le second, est l’augmentation du niveau de motivation. Selon les statistiques : « 77 % des jeunes sont très motivés à réussir leurs études collégiales. » Par contre, il faut garder en tête que la motivation est une composante qui fluctue de manière importante, et ce, en fonction de plusieurs facteurs. Ainsi, on est à même de constater que les difficultés scolaires, les enjeux d’orientation, l’expérience étudiante, la santé mentale et la pandémie, ont une incidence importante sur le maintien de la motivation dans le temps.

Maintenant, que faire avec ces résultats? Le souhait de M. Gaudreault est « de rendre l’information accessible afin d’amener des réflexions auprès des différentes communautés de pratique. » Concrètement, la volonté est d’outiller les milieux afin de mieux faire face à la réalité et adapter leurs services et programmes à la clientèle.

On peut lire le rapport sous deux versions (complet et sommaire) à l’adresse suivante : https://fedecegeps.ca/autres/2022/10/rapport-et-synthese-reussite/.

Vous pouvez aussi avoir accès aux webinaires présentant d’autres résultats via l’adresse suivante : https://fedecegeps.ca/webinaires-donnees-intelligence-numerique/.

Vous aimeriez discuter avec nous?

Remplissez le formulaire et quelqu’un de notre équipe entrera en contact avec vous en fonction de votre besoin.